Photo

lundi 31 juillet 2017

Divine Liturgie: Pourquoi ne lit-t-on pas d’abord le saint Évangile et après l’épître?


FRANCE OF MY HEART


Divine Liturgie:

Pourquoi ne lit-t-on pas d’abord le saint Évangile et après l’épître?

Saint Nicolas Cabasilas demande: «Pourquoi ne lit-t-on pas d’abord le saint Évangile et après l’épître? Ensuite il répond: ce que le Seigneur Lui-même dit, est une révélation plus complète que celle dont nous parlent les apôtres. En outre, nous avons dit que les événements pendant la Divine Liturgie correspondent à une révélation progressive et suivent un cours ascendant échelonné, avançant de l’inférieur au supérieur. Pour cela nous lisons d’abord l’épître et après le passage évangélique» (Saint Nicolas Cabasilas P.G. 150, 416 C).

Source:

https://www.scribd.com/doc/264379276/PROTOPRESBYTRE-STEPHANE-ANAGNOSTOPOULOS-VIVRE-LA-DIVINE-LITURGIE-pdf

VIVRE LA DIVINE LITURGIE

Vénération de la Vierge Marie et des Saints


HOLY VIRGIN MARY


Vénération de la Vierge Marie et des Saints

Source:

http://laprieredejesus.blogspot.com

http://laprieredejesus.blogspot.com/2017/03/veneration-de-la-vierge-marie-et-des.html

LA PRIÈRE DE JÉSUS

Les Chrétiens Orthodoxes n'adorent pas la Vierge Marie et les Saints; Au contraire, ils les vénèrent. Dieu seul est adoré. Quiconque prétend que les Saints de culte orthodoxes est coupable de porter faux témoignage contre son voisin, puisque nous ne le croyons clairement pas. Les Saints sont vénérés comme des reflets de l'image du Christ. C'est Dieu qui est glorifié par ses saints. Ils sont loués pour ce que Dieu a fait dans et par eux.

La révérence pour les saints est renforcée par l'utilisation et la vénération des icônes qui sont toujours présents dans les maisons orthodoxes. L'icône devient un lieu de rencontre, une rencontre existentielle, une fenêtre à travers laquelle nous regardons les saints non pas comme des figures d'ombre d'un passé lointain, mais comme des frères et des sœurs contemporains en Christ, membres d'une même maison de Dieu. Nous nous sentons libres de les appeler à travers la prière pour le soutien de la famille comme ils intercéder à Dieu en notre nom. Par exemple, saint Basile écrit: «J'accepte les saints Apôtres, les prophètes et les martyrs, et dans ma prière à Dieu je les appelle et par leur prière je reçois la miséricorde de notre Dieu qui aime toute l'humanité» (Epître aux Amphilochios) .

Il y a dans l'homme un sens inné de révérence pour la grandeur morale. Dans le christianisme orthodoxe, ce respect se traduit par la vénération des saints, les géants moraux de notre foi. L'association quotidienne des croyants orthodoxes avec les saints, dont la vie a glorifié le Christ, sert à former le style de vie orthodoxe.

La vénération des saints sert aussi de sauvegarde de la vraie foi et de test de l'orthodoxie. Tout enseignement qui n'est pas en harmonie avec la vie et la foi des Saints est rejeté comme étant faux. Tout ce qui est en harmonie est bien accueilli pour l'enrichissement qu'elle apporte.

Orthovideo - YouTube